Dieudonné

Ingérence et antisémitisme

L’ONU tance le Vatican au sujet de la pédophilie ecclésiastique. Le Vatican dénonce une ingérence. Que va faire Valls ? Interdire les spectacles de l’ONU ?

Selon la logique vallsienne (un employé à “couper le bois et puiser l’eau”, Josué 9:21-26) (1), en critiquant le Vatican (2), la nauséabonde ONU déverse des torrents de haine anti-catholique, donc anti-républicaine et anti-cohésion nationale. En deux mots : la “bête immonde”.
J’ai bien compris comment il faut penser ou je dois redoubler mon cours de “cohésion nationale” ?

Baruch-Spinoza T1 
(1) Josué est un livre de la Bible très intéressant. C’est le premier après le Pentateuque et il décrit la conquête de Canaan par les Hébreux. De nombreux massacres commandés par le dieu des envahisseurs y sont décrits avec leur justification. Les historiens et archéologues discutent de l’historicité de ces petits génocides.

Le passage sur les porteurs d’eau et coupeurs de bois concerne les habitants de Gabaon, qui par la ruse, en se prétendant peuple lointain, échappe à la destruction par Israël et obtient un traité. Le mot phylarque ci-dessous signifie chef de tribu. A réintroduire en français courant d’urgence.

Josué 9 (3)
16 Or, trois jours après la conclusion de ce traité, on apprit que c’était un peuple voisin, et qu’il demeurait dans la région même. 17 Car les Israélites, ayant levé le camp, arrivèrent dans leurs villes dès le troisième jour. (Ces villes étaient : Gabaon, Kefira, Beérôth et Kiryath-Yearim. ) 18 Toutefois, les Israélites ne sévirent pas contre eux, parce que les phylarques leur avaient fait serment par l’Eternel, Dieu d’Israël ; mais toute la communauté murmura contre les phylarques. 19 Ceux-ci dirent à la communauté réunie : “Nous leur avons juré par l’Eternel, Dieu d’Israël ; dès lors, nous ne pouvons toucher à leurs personnes. 20 Voici ce que nous leur ferons. Il faut les laisser vivre, si nous ne voulons provoquer la colère divine, à cause du serment que nous leur avons fait. .” 21 Alors les phylarques leur dirent à quelle condition ils garderaient la vie : ils restèrent, comme fendeurs de bois et porteurs d’eau, au service de la communauté, selon ce que les phylarques leur enjoignirent. 22 Josué les manda et leur parla ainsi : “Pourquoi nous avez-vous trompés en vous prétendant bien éloignés de nous, tandis que vous demeurez au milieu de nous ? 23 Eh bien donc ! Vous êtes maudits, et vous ne cesserez jamais d’être attachés, comme fendeurs de bois et porteurs d’eau, à la maison de mon Dieu !” 24 Ils répondirent à Josué : “C’est que tes serviteurs avaient été informés de ce que l’Eternel, ton Dieu, a déclaré à Moïse, son serviteur, qu’il vous donnait tout ce pays et qu’il en ferait disparaître tous les habitants devant vous ; alors, nous avons tremblé pour notre vie et nous avons employé cet expédient. 25 Maintenant nous sommes en ton pouvoir ; ce qu’il te semble bon et juste de nous faire, fais-le.” 26 Ainsi leur fit-il, et il les sauva de la main des enfants d’Israël, qui ne les mirent pas à mort.

Loi anti-quenelle déposée, ou comment criminaliser un geste

Loi anti-quenelle déposée, ou comment criminaliser un geste

Le député derrière la proposition de loi anti-quenelle, Meyer Habib, UDI, vice-président du CRIF, a été arrêté au cours d’une attaque en bande organisée le 8 mai 1988 qui a fait huit blessés (cf. Emmanuel Ratier, directeur de la lettre confidentielle Faits & Documents. Vidéo: http://www.youtube.com/watch?v=_8udaJWYbSM).

Comme annoncé, Meyer Habib (UDI) a déposé sa proposition de loi anti-quenelle. Elle veut renforcer la lutte contre l’incitation à la haine raciale. Enregistrée le 29 janvier, elle vise des “gestes ou comportements”. Dans la vidéo référencée, Meyer Habib déclare viser spécifiquement la #quenelle qu’il décrit comme “antisémite, nazie et négationniste” ainsi que le salut nazi, un débat d’actualité en Israël.

Dans la proposition de loi par contre, le flou est total sur lesdits gestes. Le salut nazi n’est pas interdit en France, seuls les insignes et uniformes nazis le sont. Comme l’indique un expert juridique, Eolas, “aucun geste n’est en soi interdit, même le salut nazi ne fait l’objet d’aucune incrimination. Mais un geste peut se révéler injurieux. Tout dépend du contexte et de l’intention dans lequel ce dernier est proféré. Si quelqu’un va devant le Mémorial de la Shoah et fait un gigantesque doigt d’honneur, l’injure raciale est caractérisée.” (http://www.lepoint.fr/societe/justice-affaire-dieudonne-la-quenelle-peut-elle-etre-interdite-31-12-2013-1775814_23.php)

Ces gestes n’étant pas définis, le manque de clarté juridique est patent. Or l’un des principes constitutionnels est justement que la loi doit être claire. Dans la décision 99-421 DC du 16 décembre 1999, le Conseil constitutionnel a hissé l’accessibilité et l’intelligibilité de la loi au rang d’objectif à valeur constitutionnelle
Image, sur le fondement de l’égalité devant la loi prévue par l’article 6 de la DDHC, de la « garantie des droits requise par son article 16 » ainsi que des articles 4 et 5 de la Déclaration de 1789. (http://paudroitpublic.univ-pau.fr/live/Bloc0-0011-Notions_approfondies/+OVC+d’intelligibilit%C3%A9+et+d’accessibilit%C3%A9+de+la+loi)

La proposition de loi fait une référence large à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme. Elle indique que la loi Gayssot de 1990 ne suffit pas. Sa motivation est de : “pénaliser les gestes et comportements portant atteinte à l’honneur ou à la considération de la victime ou d’un groupe de personnes dont fait partie la victime à raison de leur appartenance ou de leur non-appartenance, vraie ou supposée, à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée.”

Meyer Habib veut faire insérer « soit par des gestes ou des comportements dans des lieux ou réunions publics » à l’article 23 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse, et les mots : « gestes ou comportements, » au second alinéa de l’article 132-76 du code pénal, après le mot : « actes, ».

Proposition de loi
http://www.assemblee-nationale.fr/14/propositions/pion1749.asp

Cet article sur Agoravox:
http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/loi-anti-quenelle-deposee-ou-147239