Month: February 2014

Ingérence et antisémitisme

L’ONU tance le Vatican au sujet de la pédophilie ecclésiastique. Le Vatican dénonce une ingérence. Que va faire Valls ? Interdire les spectacles de l’ONU ?

Selon la logique vallsienne (un employé à “couper le bois et puiser l’eau”, Josué 9:21-26) (1), en critiquant le Vatican (2), la nauséabonde ONU déverse des torrents de haine anti-catholique, donc anti-républicaine et anti-cohésion nationale. En deux mots : la “bête immonde”.
J’ai bien compris comment il faut penser ou je dois redoubler mon cours de “cohésion nationale” ?

Baruch-Spinoza T1 
(1) Josué est un livre de la Bible très intéressant. C’est le premier après le Pentateuque et il décrit la conquête de Canaan par les Hébreux. De nombreux massacres commandés par le dieu des envahisseurs y sont décrits avec leur justification. Les historiens et archéologues discutent de l’historicité de ces petits génocides.

Le passage sur les porteurs d’eau et coupeurs de bois concerne les habitants de Gabaon, qui par la ruse, en se prétendant peuple lointain, échappe à la destruction par Israël et obtient un traité. Le mot phylarque ci-dessous signifie chef de tribu. A réintroduire en français courant d’urgence.

Josué 9 (3)
16 Or, trois jours après la conclusion de ce traité, on apprit que c’était un peuple voisin, et qu’il demeurait dans la région même. 17 Car les Israélites, ayant levé le camp, arrivèrent dans leurs villes dès le troisième jour. (Ces villes étaient : Gabaon, Kefira, Beérôth et Kiryath-Yearim. ) 18 Toutefois, les Israélites ne sévirent pas contre eux, parce que les phylarques leur avaient fait serment par l’Eternel, Dieu d’Israël ; mais toute la communauté murmura contre les phylarques. 19 Ceux-ci dirent à la communauté réunie : “Nous leur avons juré par l’Eternel, Dieu d’Israël ; dès lors, nous ne pouvons toucher à leurs personnes. 20 Voici ce que nous leur ferons. Il faut les laisser vivre, si nous ne voulons provoquer la colère divine, à cause du serment que nous leur avons fait. .” 21 Alors les phylarques leur dirent à quelle condition ils garderaient la vie : ils restèrent, comme fendeurs de bois et porteurs d’eau, au service de la communauté, selon ce que les phylarques leur enjoignirent. 22 Josué les manda et leur parla ainsi : “Pourquoi nous avez-vous trompés en vous prétendant bien éloignés de nous, tandis que vous demeurez au milieu de nous ? 23 Eh bien donc ! Vous êtes maudits, et vous ne cesserez jamais d’être attachés, comme fendeurs de bois et porteurs d’eau, à la maison de mon Dieu !” 24 Ils répondirent à Josué : “C’est que tes serviteurs avaient été informés de ce que l’Eternel, ton Dieu, a déclaré à Moïse, son serviteur, qu’il vous donnait tout ce pays et qu’il en ferait disparaître tous les habitants devant vous ; alors, nous avons tremblé pour notre vie et nous avons employé cet expédient. 25 Maintenant nous sommes en ton pouvoir ; ce qu’il te semble bon et juste de nous faire, fais-le.” 26 Ainsi leur fit-il, et il les sauva de la main des enfants d’Israël, qui ne les mirent pas à mort.
Advertisements